Travailler avec son...Banquier !

Publié le par Patrick RAPHAELOFF

 

 

Introduction

 

Tout entrepreneur sera un jour ou l’autre confronté à la problématique du financement :

 

-         Acheter un fond de commerce

-         Acheter des matériels,

-         Financer des investissements

-         Financer un stock

-         Financer une partie du poste clients

-         Financer des acquisitions de croissance externe…

 

Pour obtenir la confiance du banquier, une règle d’or :Zéro risque pour le banquier

 

Si vous voulez obtenir 15000 Euros du banquier pour vous aider à financer une opération ,

Vous devez lui montrer que vous aurez  la capacité de rembourser les   15000 Euros que vous lui empruntez dans tous les cas de figures…

 


De quel montant de financement avez-vous besoin?


Vos exigences de financement peuvent se répartir en deux catégories principales :

1. Les coûts de lancement
2. Les Coûts d'exploitation


Il est essentiel de connaître  le total de tous ces besoins.

 

Vous devez préparer des prévisions de trésorerie qui vous permettront d'évaluer de façon raisonnable vos besoins de liquidités pour au moins le premier exercice de  12  mois.


 
Il y a deux grands types de financement :


Le financement à long terme
Utilisé pour acheter des immobilisations comme des bâtiments, des machines, etc.

le financement à court terme
pour financer  les éléments d'actif à court terme comme les stocks, les comptes clients et à répondre à d'autres besoins de fonds de roulement.
 
.


Préparer des prévisions de trésorerie


L'outil le plus utile est une prévision de trésorerie.

Elle vous aide à prévoir tous les sommes s que vous allez dépenser et recevoir ,  et le résultat en + et – qui en découlera.


 C’est le moment de mettre un peu de pub…

 

    le « Business Coach » est  là pour vous  aider 

 


Tirez le meilleur parti de votre banque
 

  Il y a  3 chances sur 5 pour que votre  que la personne avec qui vous traitez aujourd'hui à la banque ne s'occupe plus de votre compte dans deux ans !

Préparer et traiter toujours par écrit vos demandes de prêts : les dossiers eux restent !

Pour instaurer de bonnes relations avec la banque :

 

  • Ne prenez jamais votre banquier par surprise en lui formulant une demande soudaine négociez une fois par année une ligne de crédit pour faire face aux pointes, mais n'utilisez que ce dont vous avez besoin .
  • adaptez le niveau de vos emprunts au fur et à mesure de l'évolution de votre activité
  • ne prenez que des engagements de remboursement réalistes;
  • évitez les découverts; et
  • soyez prêt à accorder des garanties en échange du prêt.

·         N'oubliez jamais que les banquiers cherchent à éviter les risques et non pas à en prendre.
.

 
Quelques critères du banquier :

  • la façon dont vous avez remboursé vos dettes antérieures;
  • le ratio de l'endettement sur la valeur nette de l’actif;
  • les bénéfices nets antérieurs et prévus de votre société;
  • votre capacité de remboursement
  • la valeur et l'état des éléments donnés en garantie

 

Publié dans Business Coaching PME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article