#Startup #TPE #PME #valorisation : 4 méthodes pour valoriser une entreprise

Publié le par France Startup

Que ce soit pour vendre ou acheter une entreprise,

Il faut comprendre :

-          Comment ça marche …

-          Ce que ça vaut …

1-Comment ça marche :

En fait il existe principalement 4 points de vues pour observer l’entreprise :

- Sa richesse constatée : l’entreprise a « amassé des richesses « ? des réserves ? qu’elle est sa réelle situation financière actuelle ? etc. …il est clair qu’il faut se tourner vers le bilan et adopter un point de vue purement comptable pour comprendre.

- Son ancrage dans son business : la récurrence des résultats avérés montre un positionnement de professionnels qui ont développé un éco-système viable ? les résultats n’ont pas toujours à la hauteur des résultats attendus ? des changements ont été opérés ? quel est le profil du  dirigeant ? de ses associés ? de ses principaux collaborateurs ? qui commercialise ?qu’elle est l’histoire des 3- 5ans dernières années de l’entreprise ?...

- Sa  pérennité : la capacité de l’entreprise à investir et se renouveler  il a fallu racheter de équipements ? Investir dans des machines ? les équipements sont a renouveler en partie ? des études sont encours pour des clients pilotes ? ….

- Son business futur : comment va évoluer le business de l’entreprise ? L’entreprise peut elle améliorer son positionnement ? Prendre de nouvelles  parts de marché ? Y a t il  des accords en cours de négociation avec des partenaires ? Comment est fait le marketing ?...

 

2- Ce que ça vaut :

Ce qui va donner en lecture comptable et appréciation de  valeur, 4 points de vues :

- Méthode  « patrimoniale » : l’évaluation la plus « froide » pour …le vendeur : on réduit la valeur de l’entreprise à une vision purement  comptable : la société vaut quoi ? : la somme des différents éléments de l’actif, diminué de la somme des éléments du passif réel et des provisions.

- Méthode de la « valeur de productivité » : l’entreprise fonctionne bien avec des résultats réguliers, la valeur de l’entreprise est calculée  à partir de la capitalisation de son résultat net, (sur une base moyenne de 3 ans) , on applique ensuite un taux de capitalisation sur la base de 12 à 13% ( équivalent de 6-8 ans pour obtenir 100% des actions) .

- Méthode de la « marge brute d’autofinancement » (MBA) : pour des sociétés dont l’activité nécessite en permanence des investissements, et qui constatent donc dans leur résultat des amortissements élevés.  la valeur de l’entreprise est  la MBA *un coefficient multiplicateur (de 5 à 10 ).

- Méthode des « multiples du RE » (Résultat d’Exploitation)  : plus employée pour des entreprises ayant peu d’années d’exploitation réelles (start-up technologiques à potentiel de développement ,etc..)   elle consiste à appliquer un multiple au RE ou à l’EBE de l’entreprise à valoriser,   et à diminuer le résultat  de l’endettement  de la société.

 

Publié dans Transmission

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article