Etre Business Angel

Publié le par Patrick RAPHAELOFF

Faire du « Business Angel » n’est pas l’exclusivité des gens fortunés :

 

 

  • Etre un partenaire  « Business » actif 

     

Bon nombre de jeunes pousses n’ont pas l’expérience marketing et commerciale

 

suffisante pour crédibiliser rapidement leur produits ou services, ou tout simplement

 

pour approcher correctement leurs prospects ..

 

Au-delà d’un apport en capital, je pense que cet « Apport Immatériel » est important

 

 

  • Qui peut être Business Angel ?

     

Une idée fausse est qu’il faut être fortuné, non, il faut avoir l’esprit d’entreprise,

 

et  une expérience « concrète »  d’entrepreneur ou de manager .

 

 

Par exemple, pour ma part, je me suis spécialisé dans l’amorçage :

 

Investir  de 5 à 20K€ dans une entreprise, s’en occuper pour qu’elle se développe et

 

donc se valorise c’est, à mon avis, à la portée de nombreux cadres moyens « seniors ».

 

Evidemment, c’est un peu plus risqué qu’un compte « rémunéré », mais quel bonheur !

 

 

  • Le faire seul ou en Association ?

     

Question de tempérament personnel, simplement j’ajouterai que si l’on est conforme

 

à l’esprit d’Entreprise, le Business Angel doit , en final, décider seul  

 

Publié dans Business Coaching PME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article